Atelier de danse improvisée proposée par Leslie Lenfant le 27 mars 2016

On entend, on lit qu’ « est gaspillée toute journée où je n’ai pas dansé*», que « danser c’est s’interroger, aller au plus profond de soi-même *», que « la danse est la langue cachée de l’âme *».

Aussi que « Ce que le corps raconte est plus fort que les mots derrière lesquels on peut se cacher. *»

Et bien…dansons!!!!

C’est bien à ça que je vous invite, le dimanche 27 mars, un dimanche de danse de 11h à 18h!

Une invitation à participer à ma recherche du geste improvisé, une traversée de chemins à travers les recherches qui jalonnent et nourrissent mon parcours de danse depuis 2003: le butô, le contact impro, le contemporain, les pratiques somatiques, le yoga.

Je vous propose d’explorer votre mouvement individuel le matin, puis d’étendre l’exploration au collectif l’après-midi, pour créer ensemble de belles danses éphémères.

La danse n’est pas seulement, je crois, une histoire de connaissance, milieu, esthétique, technique, mais peu-être plutôt d’énergie déployée, de présence au mouvement, de lâcher-prise en conscience…et de folie assumée?

Bref, tout ça pour dire que cet atelier est ouvert à tou-te-s, boîteux, chorégraphes, vigneronnes, intellos et illettrés, ceux qui rêvent secrètement de danser sans le faire, les danseurs de salle de bain et boîte de nuit, les coincés du corps et les danseurs invétérés…

ça se passe au beau studio de danse du Chai, à Rochefort-sur-Loire.

La journée est proposée par le biais de l’asso les Egarnements, super asso qui se présente ci-dessous, alors pour venir, il vous faudra adhérer!

Et le stage est à prix libre (avec a minima l’objectif de rembourser la salle quand même!) , selon ce que vous pouvez, ce que vous voudrez donner.

Pour les inscriptions: leslielenfant@hotmail.com

A vos agendas, et venez nombreubreuses!

Je finirai sur la classique et enthousiasmante : « Dansez, sinon nous sommes perdus. *»

Leslie-Lili L’enfant

****: Dans l’ordre: Monsieur Nietzsche, Marie-Claude Pietragalla, Martha Graham, Seygfried, et Pina Bausch.

 

QUELQUES MOTS DES EGARNEMENTS::

Avec les Égarnements nous organisons pleins de stages dans tous les sens
>>> des ouverts aux copains,
>>> des ouverts à tous,
>>> des réguliers et des irréguliers
>>> des préparés longtemps à l’avance, des improvisés
>>> des plus où moins spécialisés,
>>> et des qui sortent complètement du cadre …

Souvent…
nous invitons des intervenants et nous participons aux stages que nous organisons
Parfois…
nous devenons nous même intervenants et de cette manière nous nous formons à devenir formateur

Particulièrement tourné vers le spectacle vivant, nous n’avons pas de réelles limites quant aux enseignements proposés dans les différents stages. Depuis l’année dernière nous avons joué aux clowns, aux danseurs, aux chanteurs, aux performeurs nous avons pratiqué le yoga, découvert la technique Alexander et le Feldenkrais.
Les Égarnements visent l’accessibilité à la formation en proposant des stages à des prix raisonnables. Il nous arrive d’organiser des événements divers et variés pour financer certaines formations et tendre vers la gratuité ou l’autofinancement. Nous défendons le droit à l’expérience et par la même occasion le droit de nous tromper. Nous acceptons tout le monde sans prédisposition néanmoins nous refusons toute forme de ségrégation. Nous agissons partout en France, peut être plus loin bientôt, avec une concentration ces derniers temps entre l’Anjou, Nantes et le Finistère.